Magazine

HABITAT PARTICIPATIF,VIVRE ENSEMBLE AUTREMENT - Provence Durable - n°6 - hiver2016

3,50 €

Sommaire: 

Au sommaire de ce numéro :

  • Échos d'ici et d'ailleurs
  • La vie du réseau
  • Controverse - Pour ou contre l'état d'urgence
  • Un temps avec... Joseph E. Stiglitz « L’inégalité est un choix politique »
  • Dossier : HABITAT PARTICIPATIF, POUR UN NOUVEAU VIVRE ENSEMBLE
  • Vagabondages...
    >> Inondations, de l'eau a coulé sur le béton
    >> Freinet, à l'école de la liberté
  • Initiatives...
    >> Chômage : un projet anti-crise 
    >> Une nation défend les mers du monde
  • Portrait de militant : Pierre Favre, « Donner sa voix aux exclus »
  • Territoires... La Haute-Durance sous haute-tension
  • Société... Et si l'on ouvrait les frontières ?
  • En pratique... J'éco-investis dans les énergies renouvelables
  • À faire cette saison... À table - Au jardin - Au foyer
  • Lumières...
    >> André Bucher : « Petit florilège à propos du sommet sur le climat » 

    >> Fabrice Nicolino : « Lettre à un paysan sur le vaste merdier qu'est devenue l'agriculture »
  • Carnet de balade... A la découverte du canal de Marseille
  • Éco-Club... Rubrique d'expression citoyenne
  • Arts & Culture
  • Sur la toile
  • Sortons !
  • Carnet d’adresses

Édito: 

Vivre autrement ?

Alors que l'espace foncier disponible diminue à proximité des villes et que la démographie continue de s'intensifier dans les zones urbaines, l'enjeu de l'habitat participatif est plus que jamais d'actualité. Désormais reconnue par le législateur (Loi Alur / mars 2014), cette forme d'habitat partagé permet d'imaginer de nouvelles formes de copropriétés, davantage tournées vers la coopération, la solidarité et le partage. Comme souligné dans la loi, cette « démarche citoyenne permet à des personnes de s’associer, afin de participer à la définition et à la conception de leurs logements et des espaces destinés à un usage commun... », pour mieux répondre aux enjeux écologiques (et climatiques), mais aussi économiques et sociaux.
Afin de mieux cerner cette forme d'habitat porteuse d'espoirs, nous sommes allés à la rencontre de ces hommes et femmes qui souhaitent « vivre autrement » (lire notre dossier sur l'habitat participatif) mais aussi investir autrement (lire notre cahier « en pratique »). Un parcours semé d'embûches car
comme le souligne la coordination d'associations dédiées à l'habitat participatif, « les groupes doivent convaincre deux acteurs souvent frileux : les vendeurs du foncier et les banquiers. Et les promoteurs classiques sont de sérieux concurrents, mieux armés financièrement et juridiquement aguerris à cet exercice. » Pour tenter de contourner ces difficultés, certaines collectivités territoriales -de Brest à Avignon, en passant par Rennes ou Grenoble- soutiennent ces indispensables démarches d'innovation sociale !

Actualités

INTERVIEWS SONORES - Pédagogie Freinet : à l' école de la liberté - Partie 1

Les 66 élèves de l’école Freinet de Vence (Alpes-maritimes) sont formés à « l’éducation au travail », selon le titre de l’ouvrage écrit par Célestin Freinet lui-même. C'est d'ailleurs dans cet établissement que cette figure des pédagogies « alternatives » a mis au point sa méthode, dès 1936. Durant une journée complète, nous sommes allés à la rencontre de ces jeunes pour tenter de comprendre les tenants et les aboutissants de cette autre façon d'apprendre, résolument tournée vers la nature. Voici deux premiers entretiens sonores réalisés en compagnie de Celia, Lina et de Chade, jeunes élèves « freinésiens ». 

Retrouvez notre reportage sur l'école Freinet de Vence dans le dernier numéro de Provence Durable

 

Plus d'infos :

Sur le site de l'institut Freinet de Vence.

Alec Marseille Métropole : accompagner les particuliers dans leurs projets de rénovations énergétiques

L'Agence Locale de l'Energie et du Climat de la Métropole marseillaise est destiné à accompagner les particuliers dans leurs projets de rénovations énergétique. Florent Pidoux, chargé de mission à l'Alec, nous présente les missions et actions de la structure. 

 

Pllus d'infos :

www.alecmetropolemarseillaise.fr

LESA : une approche globale des matériaux de construction

Alors que nous sortons de la Cop 21, il est plus que jamais temps de s'interroger sur la consommation de C0² de l'industrie du bâtiment. Dans ce domaine, les pseudo alternatives ne manquent pas. A l'image des cimentiers qui peuvent parfois remplacer les combustibles classiques par des déchets dangereux sans pour autant baisser leurs rejets de CO². A l'inverse, L'association Liens, Enseignements, Sens et Autonomie (LESA) travaille à partir d'une réflexion globale sur les matériaux (essentiellement le bois, la terre et la paille). Dans ce cadre, elle a développé un enduit cru, non consommateur de CO² dans sa fabrication.

LESA intervient sur 4 axes :

  • Développement économique et territorial : son enduit est composé de sable de carrières locales, du résidu du lavage de ce sable (argile et limons), et de déchets agricoles (balle d'épeautre, paille)

  • Recherche scientifique pour atteindre des résistances à l'abrasion dépassant celles de certains ciments et amélioration de la tenue à l'eau.

  • Mise en place de formations professionnelles afin d'augmenter le nombre d'artisans-projeteurs et répondre ainsi à la demande : projet d'enduit sur des surfaces d'environ 15 000m² répondant au label BDM (Bâtiments Durables Méditerranéens)

  • Sensibilisation tout public : animations écoles, participation à des foires, conférences...Dans le cadre de cette sensibilisation, nous organisons aussi une formation centrée sur la cueillette de ce qui nous entoure. Ainsi le bois, la terre, la paille peuvent aussi permettre à un auto-constructeur de réaliser son rêve pour un tout petit budget.

Plus d'infos:

 www.sens-et-autonomie.com